Règles de Conservation des Parfums

Le parfum doit être conservé à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’air. Au frais, non entamé, il se bonifie avec le temps surtout s’il a une grande proportion de matières premières naturelles.

SYLVAINE DE LACOURTE, Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain raconte son émerveillement « J’ai eu la chance de sentir un Heure Bleue de 5O ans d’âge, c’était une pure merveille »

Une fois entamé, il est préférable de l’utiliser dans l’année en cours, surtout s’il est prélevé avec le bout des doigts. Dans ce cas, les mains doivent être parfaitement propres. Evitez l’introduction d’impuretés qui risquent d’oxyder le parfum, de lui donner un aspect trouble et de modifier la fragrance. il est vivement conseillé d’appliquer tout parfum en flacon avant le maquillage (surtout si, comme cela est souvent le cas, la femme se parfume en appliquant directement le bouchon du flacon à même la peau). Les voyages en avion n’altèrent pas le parfum… mais attention aux fuites !

Les parfums souffrent aussi de vieillissement au même titre que le vin, c’est-à-dire sans changer fondamentalement de structure, mais en évoluant dans leur bouquet. Pour éviter cette altération, replacez votre flacon bien fermé dans son coffret, à l’abri de la lumière, loin d’une source de chaleur, l’idéal étant de le conserver dans un endroit frais, pourquoi pas dans le bas d’un réfrigérateur ! Et manipulez-le délicatement !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 10 =