Il était une fois… l’eau de cologne, le médicament mystérieux !!

C’est au XVIIIème siècle qu’apparaît la première Eau de Cologne.

L’eau de Cologne, tout le monde connait !

Mais savez-vous que l’Eau de Cologne fut d’abord un médicament, une sorte de remède miracle. A l’origine, d’ailleurs, son caractère bienfaisant est tel que l’on joint, à chaque flacon vendu, une petite notice indiquant, en détail, les usages et les effets de cette eau « miraculeuse ». Ainsi, explique-t-on que les jeunes gens peuvent avaler 20 à 30 gouttes de cette eau, mélangées à de l’eau ou à l’esprit de vin (!), tandis que les personnes plus âgées pourront, elles, en avaler 50 à 60 gouttes pour freiner, notamment, un rythme cardiaque trop rapide. On indique également que l’eau guérit les maux de tête lorsque l’on respire cette fragrance quelques minutes.

C’est une histoire qui commence voici trois siècles, et débute à Santa Maria Magiorre, en Lombardie, au nord de Milan, où naquit un certain Gian Paolo Feminis.

Jean-Paul Feminis aurait quitté l’Italie vers l’âge de 20 ans, voyagea un peu avant de s’installer à Cologne en 1690 ou 93 . Il se dit qu’il commercialisait des eaux parfumées que l’on appelait « acqua admirabilis coloniae » ou Eau Admirable de Cologne.

A l’époque, c’était un mélange de divers agrumes dissous dans un alcool à haut degré : l’esprit de vin. Elle était présentée comme une panacée, au même titre que d’autres produits dont l’Eau de la Reine de Hongrie. Les conditions d’hygiène étaient loin d’être excellentes et, par conséquent, ce genre de produit était une sorte d’eau miracle, de plus dotée d’une odeur agréable.

En 1727, la faculté de médecine de Cologne aurait reconnu les propriétés médicinales de l’Eau Admirable fabriquée par Feminis.

A son décès, il confia son secret à son neveu, Gian Maria Farina, et le nom allemand « Kolnish Wasser » serait apparu dans l’une de ses correspondances. Aujourd’hui, l’Eau de Cologne originale est toujours produite par la huitième génération de descendants de Jean-Marie Farina à Cologne (on dit qu’il conservait son eau de cologne dans des fûts en bois de cèdre).

Le succès fut incroyable et d’autres firmes allaient se lancer dans la fabrication. Une autre célèbre Eau de Cologne, datant de 1792, est notamment encore vendue aujourd’hui : c’est la N° 4711 de Muelhens (baptisée du numéro de la rue de Cologne où elle était fabriquée au XVIIIème siècle).

Napoléon Bonaparte, fanatique de cette Eau de Cologne, en glissait un flacon (très long et mince) dans ses bottes avant de partir à la campagne. On raconte qu’il en consommait en moyenne 43 litres par mois !(pour lui, à usage  externe , interne, pour parfumer , ses appartements,son cheval?)Plus tard, il fut amené à publier une ordonnance par laquelle il exigeait la divulgation des formules pour tous médicaments ingérés. Cette ordonnance portant préjudice au secret de la formule, elle fut alors prescrite à usage externe et devint le produit que l’on connaît.

L’Impératrice Eugénie souffrait d’horribles migraines ; elle demanda à Pierre-François-Pascal Guerlain, de lui créer une Eau de Cologne  » sur mesure » très calmante, ce qu’il fit avec maestria, avec une overdose de petit grain et d’essence de fleur d’oranger aux propriétés calmantes. Elle l’utilisa pendant quelques années à son usage personnel. Pierre-François-Pascal Guerlain demanda l’autorisation de la commercialiser, ce qu’elle accepta. A cette occasion, il a reçu de Napoléon III, le titre de Fournisseur Officiel de la Cour Impériale, dans ce superbe flacon encore vendu aujourd’hui dans nos boutiques et nos points de vente du monde entier : le flacon aux abeilles (69 abeilles -symbole de l’Empire- quel que soit le flacon, peintes au pinceau ou non, à la feuille d’or). Pour Pierre-François-Pascal Guerlain, ce fut le début de la renommée.

Toutes les Cours d’Europe lui commandèrent une création :

  •  la Grande Duchesse de Bade
  • Reine victoria d ‘Angleterre
  • Sissi l ‘Impératrice
  • Isabelle d ‘Espagne
  • la Reine de Furtstenberg
  • la Reine des Belges (sa Majesté Louise)
  • le Grand Duc Vladimir Alexandrovitch
  • la Grande Duchesse Elisabeth de Russie


Chez Guerlain, d’autres produits suivront : l’Eau du Coq, l’Eau de Fleurs de Cédrat. 
Cent ans après la Création de l’Eau de Cologne, cette compostion se vît en concurrence avec une quantité innombrable d’imitations que la famille réussit à faire interdire après de longs procès. Les poursuites judiciaires durèrent néanmoins près de 80 ans et cela eut pour conséquence la généralisation du terme Eau de Cologne.

La structure traditionnelle de l’Eau de Cologne est constituée de bergamote, citron, orange, néroli, petit grain, parfois quelques aromates, et fleur d’oranger.

Conseil: Si vous ne vous sentez pas bien, ne buvez pas l’eau de cologne comme NAPOLEON BONAPARTE, contentez vous de sentir sa fraîcheur. si vous ne vous sentez toujours pas bien, allez voir u médecin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =